Aux dimanches gris les grands remèdes...

Publié le par Pénélope l'Arverne

Il pleut, il fait si gris qu'on ne voit plus les volcans de l'autre côté de la fenêtre, et il commence à faire frisquet...

Monsieur T. a un énooooorme paquet de copies à corriger et il est plongé dedans depuis hier. J'ai moi-même un tas non moins conséquent qui m'attend, que dis-je, qui me lance des coups d'oeil sournois (oui oui, les copies en attente peuvent jeter des coups d'oeil sournois).

Une mesure draconienne s'impose: riz au lait pour tout le monde.

Mais. Mais, en attrapant le paquet de riz rond, je tombe sur une plaquette de chocolat estampillée "à consommer avant fin octobre 2010". Stupeur. J'en lâche le paquet de riz qui vient s'écraser sur le plan de travail. Impossible. La durée de vie moyenne d'une tablette de chocolat après achat est chez nous de 3, 4 jours maximum. Comment celle-là a-t-elle survécu? Elle est le Robinson Crusoé de mon placard, le Guillaumet de ma cuisine. Qu'importe, elle ne verra pas le soleil se coucher; ni une ni deux, elle a fini dans le riz au lait.

Au final...

IMGP4516Un petit gâteau "Mulino Bianco" à la noisette par-dessus, ça ne peut pas faire de mal!

Bon appétit!

Publié dans Elle mitonne...

Commenter cet article

Cécile brode 11/10/2010 09:47


Héhéhéhé, c'est toujours fatal de tomber sur une tablette de chocolat... BiZZZ Cécile