Un peu de broderie, et beaucoup d'émotion!

Publié le par Pénélope l'Arverne

Wouhoooou!!

 

Y a un monde, ici! On se croirait dans une rame du métro parisien à une heure de pointe!

Non vraiment, j’exagère à peine: plus de 60 commentaires à l’article sur mon petit jeu, près d’une centaine d’inscriptions à la Newsletter, et des stats qui grimpent grimpent grimpent...

«C’est une grande victoire pour la démocratie dans ce pays», aurait même commenté une certaine Martine A., de Lille (ah, on m’informe dans l’oreillette qu'en fait non, elle ne parlait pas du récent succès de mon blog... Damned.).


Quand je vous ai demandé de faire passer le mot pour mon premier bloganniversaire, c’était surtout parce que j’avais très peur de n’avoir que peu de personnes intéressées et donc quasi pas de tirage au sort à effectuer. Je n’ai pas, en général, énormément de lectrices, et c’est la première fois que j’organise un jeu sur mon blog...

 

Mais là, franchement, j’étais à mille lieues d’imaginer un tel succès.


Alors il y a des effets secondaires, forcément. On peut même faire une petite liste:


1- il va falloir que je fasse sonner mon réveil à cinq heures tous les matins pour pouvoir lire tous les blogs que j’ai découverts ces derniers jours


2- je n’ai pas pu répondre individuellement à chaque commentaire... ben oui, aussi incroyable que cela paraisse, il faut quand même que je bosse. Mais je vous adore, hein. Non seulement vous avez commenté, vous vous êtes abonnées à la News, mais en plus vous avez fort souvent joué le jeu à fond en relayant l’info sur vos propres blogs. Et puis surtout, vous avez dit plein de gentilles choses sur ma petite personne, des compliments qui m’ont fait rougir et tout et tout. C’est là qu’on se dit que la blogo, c’est tellement bon pour le moral que ça devrait être remboursé par la Sécu.


3- last but not least, l’explosion du nombre des visites sur ce blog a fait une victime collatérale: Monsieur T. Sachez-le mesdames (non parce que là c’est clair, mon lectorat est exclusivement féminin), c’est à lui qu’a été confiée la délicate mission du tirage au sort (en même temps, c’était soit lui, soit le chat, alors...). Le hic, c’est que Monsieur T. pensait comme moi qu’il y aurait au mieux une demie-douzaine de joueuses. Mais là, je vous jure, à chaque nouvelle inscription à la Newsletter, il frôle le malaise. Vous devriez le voir. La nuit, il se réveille en hurlant, terrifié par les hordes de lectrices qui, déçues d’avoir perdu au jeu, viennent dans ses cauchemars lui tirer la barbe et lui grignoter les orteils. Pauvre petit.


Non mais à part ça, ça va.

La preuve, je viens de démarrer un nouveau SAL sous la conduite de Casimir: du Little House Needleworks, des fils spéciaux, la bonne humeur de notre cheffe... Bref, que du bonheur!

IMGP6583.JPG


Allez, je vous laisse...

 

Encore un énorme merci pour vos gentils petits mots, et à tantôt par ici ou sur vos blogs

(des heures de lecture devant moi et plein de belles découvertes en perspective: décidément, la blogosphère, c’est un merveilleux espace...)

Des bises!

Publié dans Elle brode...

Commenter cet article

Cécile brode 18/10/2011 09:55


Hello, l'article est en ligne, j'espère que tu m'en voudras pas d'avoir pris qq photos sur ton blog. BiZZZ


Sheep Cottage 15/10/2011 11:40


et oui...avec les fils spéciaux...c'est beau!!! tu me gardes aussi un ti bout de gâteau??????? celui que j'ai vu plus haut!!!!


amelie 12/10/2011 10:38


pauvre Monsieur T. ....très jolie maison
bon mercredi


cilou 12/10/2011 07:17


que du bonheur!

Ah et que monsieur ne s'inquiète pas les lectrices - blogueuses ne sont pas méchantes et ne débarqueront pas avec le rouleau à patisserie!
bizzz
Cécile


Chantal56 11/10/2011 21:30


hihi il va prendre la grosse tê te !! il vit avec une star maintenant !!